Vous êtes ici : Accueil > Québec > Gaspésie 2012 > Plongée avec les phoques au parc de Forillon
Publié : 8 juillet 2012

Plongée avec les phoques au parc de Forillon

Cela faisait un an que 4/5 èmes de la famille attendait cela. Nous y sommes enfin !

En réservant la veille au soir, nous avons eu une très bonne surprise. L’activité est normalement réservée aux plus de 6 ans et cela excluait donc Noé. Nous avions prévu de faire deux tours. Le gérant nous a proposé gentiment de garder Noé sur la bateau pendant que nous plongions tous les 4. Sympa !
Cette activité s’est donc déroulée en famille grâce à Plongée Forillon !
Merci à Danny.

Nous avions rendez-vous à 13h00 à la Grande Grave pour nous équiper.

Avant cela, nous avons tenté notre chance depuis le quai pour essayer d’attraper un maquereau ou deux.

Un petit bateau de pêche aux homards est venu décharger ses casiers devant nous :

Puis, l’heure est venue de nous équiper puis de monter sur le bateau. Au bout de quelques minutes de navigation, nous sommes arrivés au niveau de la colonie qui se prélassait sur les pierres du rivage.

Avec les combinaisons, nous n’avons pas eu froid et nous avons pu nager durant une bonne heure dans environ 2m d’eau.

Plus bas, c’était le royaume des crabes, des homards, des étoiles de mer et des phoques.

Les nombreux phoques sont très joueurs et curieux. Ils viennent mordiller le bout des palmes, ils s’approchent pour nous observer, ils nous frôlent en nageant et Elise a même réussi à en caresser un.

Au bout d’une heure d’émerveillement, il a fallu remonter sur le bateau pour revenir au port les yeux pleins de merveilleux souvenirs.

Les grands avaient nagé au milieu des phoques et Noé avait piloté le bateau à moteur !

1 Message

  • Plongée avec les phoques au parc de Forillon

    Juillet 2012, par Martine

    Fantastique ! Je suis ravie que vous ayez pu partager l’aventure en famille, vous avez l’art d’ouvrir les coeurs des Québécois ! C’est formidable que vous ayez pu rapporter quelques clichés ! Heureuse que Noé ait plus de chance avec les phoques que son prédécesseur avec la baleine !