Vous êtes ici : Accueil > Québec > Gaspésie 2012 > Descente de la rivière Bonaventure en canot
Publié : 14 juillet 2012

Descente de la rivière Bonaventure en canot

Pour éviter le démontage de la tente le matin du départ, nous avons passé une nuit dans un tipi chez Cime Aventure.

De grand matin, nous sommes partis en bus pour remonter cette belle rivière à l’eau limpide.

Cette photo n’est pas un trucage, l’eau est vraiment aussi limpide que cela, c’est fantastique.

Avec les enfants, nous avions choisi une petite descente de 45 km à faire en deux jours avec un bivouac au milieu.

Cime aventure propose plusieurs longueurs de descente pour que adapter sa durée à son envie. Cela va de 5 jours à 2 heures.

La descente intégrale (de la source à la mer) nécessite 5 jours et 4 bivouacs. Avec les enfants nous ne pouvions nous permettre cela. Dommage !

Nous avons donc embarqué à la Première Est (première grosse rivière se jetant dans la Bonaventure en rive est).

Pour faire léger, nous n’avions pris que 2 bâches pour nous abriter lors de la nuit, cela faisait un peu nomades, mais cela a suffit.

Après une nuit à servir de repas aux moustiques, le sourire est encore là.

Hugo se lance dans la conduite du canot aidé par sa soeur. Epreuve réussie.

Lors de notre descente, le débit était de 28m3/seconde. Dans ces conditions, le parcours est très adapté à notre descente familiale.

Sur la fin de la descente, il y avait un photographe au bord d’une belle vague, les photos suivantes sont de lui :

Caroline :

Manuel :
Après un bon passage, Hugo et moi avons souhaité refaire le passage.
Après une reprise de courant un peu minable, la grosse vague nous a pris en traitre !

Après avoir récupéré le bateau, l’avoir vidé, comme nous étions mouillés, nous sommes retournés jouer avec Elise :

Après avoir débarqué les affaires inutiles chez Cime, nous avons pris le chemin de la mer.

Sur le bord, au sommet d’un arbre, un aigle à tête blanche cherchait un saumon pour son repas.

La portion de rivière que nous avions choisie était donc tout à fait adaptée à nous famille. Le plus difficile était d’éviter les pêcheurs de saumons sur les bords et dans les chaloupes.

1 Message

  • Descente de la rivière Bonaventure en canot

    Juillet 2012, par Martine

    Des célébrations du 14 juillet inoubliables ! Encore une fois, vous avez su profiter de ce qu’il y a de meilleur grâce à votre flair du beau et votre savoir-faire en nature !
    Allons enfants de la Patrie les jours de Gloire sont arrivés !
    Merci pour cet extraordinaire reportage ! Bonne poursuite !