Vous êtes ici : Accueil > Economiser un peu d’énergie. > Mon bélier hydraulique. > Bélier 2.00 - la construction.
Par : Manuel
Publié : 25 avril 2009

Bélier 2.00 - la construction.

J’avais trouvé mon idée sur l’excellent site Club Energies Renouvelables.

J’ai donc décidé de construire un bélier hydraulique pour monter l’eau jusqu’au jardin.

Il fonctionne maintenant depuis plusieurs années (5 étés) et il nous donne toute satisfaction.

Pour voir quelques images légendées de la bête, cliquez sur le lien PDF :

PDF - 249.4 ko
Images légendées

Contrairement à ce que l’on peut lire sur le web, cela reste une machine fragile et capricieuse. Peut-être que les béliers fabriqués industriellement sont plus solides, en tout cas ils sont plus chers !

Voic le site du dernier fabricant français de béliers hydrauliques : Walton, en Gironde.

Voici donc deux petits films pour montrer mon bélier en fonctionnement.

Soupape d impulsion de face. IMG/flv/100_7027.MOV.flv
JPEG - 171.6 ko
Photo générale.

Il y a deux pièces en mouvements, ce sont deux clapets à battant en laiton du commerce. Un clapet est modifié pour servir de soupape d’impulsion et produire les coups de béliers. L’autre clapet et complètement standard, il sert à laisser passer dans le vase d’expansion une partie de l’eau. C’est cette eau qui va remonter plus haut.
Ces deux soupapes doivent être vraiment étanches, s’il y a la moindre fuite dans l’une ou dans l’autre, le bélier se désynchronise et s’arrête.

JPEG - 175.1 ko
Soupape d’impulsion de face.
JPEG - 179.4 ko
Soupape d’impulsion de profil.

Pour amorcer le bélier, il faut baisser la soupape d’impulsion (un bélier ne se met pas en route tout seul), le poids de cette soupape ne suffit pas à la faire s’abaisser seule. Une fois en fonctionnement, juste après le coup de bélier, une partie de l’onde de choc (et de l’eau donc) traverse le clapet et va dans le vase d’expansion, une autre partie de l’eau remonte vers la prise d’eau. A ce moment, il y a une dépression au niveau du clapet d’impulsion, et il assez lourd pour s’abaisser. Le cycle peut recommencer.

JPEG - 169.7 ko

Au moment de la première utilisation, il faut un petit moment pour que le fonctionnement soit régulier, tant que le vase d’expansion n’est pas sous pression, le bélier ne fonctionne pas. Il faut donc, avec le doigt, abaisser plusieurs fois la soupape d’impulsion jusqu’à ce que le fonctionnement soit autonome.

Portfolio automatique :