Vous êtes ici : Accueil > Une maitresse au Québec

Vous trouverez ici le récit de mon aventure d’une année d’enseignement au Québec.

Mon amie Julie et moi-même participons à un programme d’échange entre enseignants. Me voici donc en première année (= CP) à l’école Roméo-Forbes de Saint Hyacinthe (Nord-Est de Montréal).

Une maitresse au Québec doit respecter la nouvelle orthographe, il n’y a donc plus d’accent circonflexe sur le i !

Articles

  • La maternelle - Mars 2012

    Je me questionne beaucoup sur les mérites comparés de l’école maternelle française et la classe maternelle québécoise.
    Au Québec les élèves rentrent en maternelle quand ils ont 5 ans en septembre. Celui qui a 5 ans en octobre passe une année de plus à la garderie et retente sa chance l’année suivante. Il y a long à payer pour les parents en attendant la gratuité de l’école ... Imaginons un enfant québécois né à l’automne, il arrive pour sa première rentrée en maternelle à presque 6 ans. L’enfant français né (...)

  • La Saint-Valentin - Février 2012

    Quel rapport entre l’école et la Saint-Valentin ?
    Au début, je ne savais pas trop mais j’ai vite compris ...
    Ici on fête la Saint-Valentin et ce n’est pas que la fête des amoureux, cette fête qu’on croit, en France, inventée par les fleuristes pour doper les ventes du début d’année. Ici c’est la fête de l’Amour !!!!!
    La plupart des enseignants décorent leur classe de cœurs et de Cupidons, bref, du rouge et du rose de partout ! Le courrier du cœur est un exercice d’écriture incontournable d’autant plus (...)

  • La semaine des enseignants - Février 2012

    Cette semaine au Québec, nous fêtons les enseignants. Alors, nous sommes beaucoup fêtés.
    Nous avons droit à des lettres d’élèves, véritables déclarations d’amours enflammées.
    Mais aussi à tout un tas de délicates attentions de la part de notre direction, des secrétaires, du personnel du service de garde, des parents du conseil d’établissement.
    Chaque jour, dans la salle du personnel, nous découvrons toutes sortes de gourmandises, de gâteaux de chocolats.
    C’est bien agréable mais il ne faudrait pas que (...)

  • La supervision pédagogique - Février 2012

    Cette semaine, j’ai eu ma supervision pédagogique : késako ?
    C’est une sorte d’inspection mais ... pas vraiment.
    Une fois par an les enseignants québécois rencontrent leur directeur (qui est le supérieur hiérarchique) pour faire le point.
    Pas d’observation dans la classe mais un simple entretien : on fait un portrait de la classe en pointant les élèves qui éprouvent des difficultés ou à surveiller. Ensuite, on cite nos réussites en rapport avec le projet d’école et on se donne un "défi" pour améliorer (...)

  • Sorties scolaires - Février 2012

    Comme en France, nous avons des sorties scolaires. On les organise très tôt au début de l’année en essayant de faire tenir l’ensemble dans un budget de 30$ par enfant que les familles devront régler. Ça peut faire rêver en France ceux qui en ont assez d’être sollicités pour participer à nos actions associatives de parents d’élèves pour gagner de l’argent pour les sorties ... Cela dit, c’est parfois lourd à sortir de la poche des enfants surtout quand ils sont plusieurs dans la famille. Et , en fin de compte, (...)

  • Un phénomène sociologique québécois : le pyjama ! - Décembre 2011

    Le pyjama doit être, sans aucun doute, le vêtement préféré des québécois. Ils n’hésitent pas à le porter en toute occasion, dans les lieux les plus inattendus.
    Je n’ai pas encore cerné le pourquoi de cette passion, je pense qu’un étudiant en sociologie pourrait en faire sa thèse ...
    J’avais déjà vu à l’automne, mon fils partir à l’école en pyjama puisque c’était l’anniversaire d’une amie ?!? Quel est le lien ? Mystère !
    Pour le temps des fêtes, le dernier jour de classe, c’est la grande débauche : la moitié de (...)

  • Midi des Z’arts - Décembre 2011

    Mais qu’est-ce que c’est ?
    C’est encore un truc qu’on serait incapable de faire dans nos écoles françaises faute de moyens.
    A l’initiative de Sabine (TES = technicienne en éducation spécialisée) qui veut prendre les problèmes à l’envers : plutôt que de devoir intervenir sans arrêt dans l’urgence avec des enfants qui sont incapables d’être "élèves" à l’école, elle a décidé de faire de la prévention et d’entrer en contact de ceux qui auront surement besoin de ses services un jour mais dans un cadre agréable, (...)

  • Jeux de cour - Décembre 2011

    Dans nos écoles respectives, nous découvrons de nouveaux jeux de cour.
    Si le jeux de couillesn’y est pas pratiqué, il y en a d’autres aussi sympathiques :
    Le ballon rotatif ou tetherball en anglais :
    Elise adore !
    Il y a aussi le ballon poire :
    Ca, elle aime moins.
    Il y a aussi du matériel de hockey ball :
    Des immenses balançoires et une grande cour qui n’attend plus qu’une bonne couche de neige pour se transformer en piste de glissades (...)

  • Les remplaçants et la formation continue - Décembre 2011

    Cette semaine, j’ai dû m’absenter de la classe pour assister à une sorte d’animation pédagogique. Elle se faisait pendant le temps de classe car, ici, il n’y a pas de temps en plus prévu pour cela. J’ai donc eu une suppléante (=remplaçante) pour l’après-midi.
    Tenez vous bien les français : ici il n’y a PAS d’absence d’enseignant non remplacé !!! Ça n’existe pas ! Donc pas de groupes d’élèves recasés à la va-vite dans les classes comme on le vit quotidiennement en France.
    En revanche, ces remplaçants ont une (...)

  • Premier bulletin - Novembre 2011

    Ça y est, le premier bulletin a été remis !
    Ici c’est le bulletin unique, c’est à dire que la date de remise est officielle, le format est le même d’une école à l’autre, il nous suffit de rentrer les notes en ligne sur un logiciel et les secrétaires s’occupent de nous l’imprimer et de nous le faire passer : royal !
    J’ai donc dû mettre une note pour la lecture et une note pour les maths ! Mais attention : pas de moyennes possibles car on évalue les compétences comme en France. Donc c’est comme à L’école (...)

  • Douce France - Novembre 2011

    Mon ami Jacques (directeur révolutionnaire français) me donne des nouvelles du front.
    Tabarouette, j’va rester icitte moi !

  • La photo de classe - Novembre 2011

    Je n’aurais pas tout connu tant que je n’avais pas vécu la photo de classe !
    Le jour dit, les élèves arrivent bien habillés et coiffés et comble de malheur, nous avons éduc. (=sport) juste avant la photo. J’ai du promettre à toutes les filles de les repeigner.
    Nous avons tout d’abord fait une photo individuelle de chaque enfant. Je me suis également pliée à cet exercice.
    Ensuite c’est la photo de groupe. Je pensais être en terrain connu : mais non ! Une fois chacun en place, tout le monde doit prendre (...)

  • Les casques anti-bruits ou "coquilles" - Octobre 2011

    J’ai été étonnée de trouver dans ma classe des casques anti-bruits !!! Julie m’avait initié à leur utilité pédagogique : ils servent aux élèves qui ont du mal à se concentrer, afin de ne pas se laisser perturber par les bruits de la classe.
    Je me demande pourquoi on y avait pas pensé plus tôt en France !!!
    Je crois que Julie et Stéphane se chargent de répandre cette technologie dans nos classes, merci !
    Au début, je ne les avais pas utilisées car j’avais surtout besoin que les élèves écoutent (là, il n’y (...)

  • Bonnes vacances de Toussaint - Octobre 2011

    Et oui, ce sont les vacances, .... en France !
    Ici, pas de vacances à Toussaint et je rappelle que la rentrée était le 30 août !!! Les prochaines vacances seront le 23 décembre, pour Noël.
    Et curieusement, on tient la distance. Le rythme est plus tranquille malgré la semaine de 5 jours.
    Et heureusement car il n’y aura qu’une semaine de relâche en mars avant le 22 juin, date des grandes (...)

  • Les récompenses - Octobre 2011

    J’ai été très étonnée par le système de récompenses qui existe dans l’école. Ce système est beaucoup utilisé par les enseignants et très apprécié des élèves, au point de devenir un mode de pensée genre Pavlof : j’agis bien, je suis récompensé.
    Il y a les collants (autocollants) que l’on colle sur un travail bien fait ou les bons points que l’on distribue à toute occasion. Ils ne s’appellent pas bons points mais "super" ou argent scolaire, ... que l’on peut ensuite échanger contre un privilège : celui de rester (...)

  • Les moyens mis dans l’éducation nationale - Octobre 2011

    A l’heure où en France, on annonce des évaluations en grande section (5ans), je peux constater ici quelques différences d’implication des gouvernements dans l’éducation des jeunes.
    Au Québec, la scolarité commence généralement à l’âge de 5 ans, rarement à 4 ans ce qui donne peu de temps aux enseignants de la maternelle pour rendre les enfants "élèves" et à les préparer à la lecture.
    En revanche, un repérage important est fait pour les enfants qui montrent quelques difficultés (je n’ose dire "à risque" ...) (...)

  • Elevage de papillons Monarques - Octobre 2011

    Toutes les classes du premier cycle (premières et deuxièmes années) ont choisi de faire découvrir aux enfants l’élevage des papillons monarques.
    Nous avons donc une sorte de volière dans la classe avec 6 chenilles et deux chrysalides. Après quelques jours, une chrysalide a émergé et nous avons vu apparaître notre premier papillon. Inutile de dire que c’est parfois un peu dur de travailler tout en surveillant nos petites bêtes, mais ça vaut le coup.
    Un peu plus tard nous avons vu une chenille (...)

  • Semaine 5 : Les spécialistes - Octobre 2011

    Je n’ai pas encore raconté le bonheur d’avoir des spécialistes dans l’école ! Je m’explique, ce sont des intervenants dans différentes matières : anglais, musique et sport. Ils prennent la classe une à deux heures par semaine pendant que je peux rester dans ma classe à corriger mes cahiers (euh, pardon, mes fiches), préparer la classe et travailler avec ma collègue de première année qui a souvent des périodes libres en même temps que moi. Il y a une heure de libre pour moi chaque jour, c’est à dire que sur (...)

  • Semaine 4 - Septembre 2011

    C’est une semaine de 4 jours … pour les enfants, car pour nous, c’est toujours 5 jours. J’ai donc pu goûter, cette semaine, à ma première journée pédagogique. Il y en a une tous les mois. Les enfants ne vont pas en classe et les enseignants viennent travailler normalement. Au programme ce vendredi : libre le matin, j’ai pu travailler dans ma classe et préparer ma semaine tranquillement. Certains enseignants du même cycle en ont profité pour se concerter, d’autres avaient des formations diverses. (...)

  • La troisième semaine - Septembre 2011

    Je commence à faire surface et l’emploi du temps (appelé ici horaire) s’organise. Nous avons un emploi du temps sur 10 jours, or la semaine en comporte 5 … C’est donc tout un art pour s’y retrouver au début puisque le jour de la rentrée est le jour 1 (même si ce n’est pas lundi) et on avance dans la numérotation. Il y a donc un décalage qui se fait naturellement avec les jours fériés et les journées pédagogiques (j’en parlerai plus loin) durant lesquelles les enfants n’ont pas classe.
    Quel avantage ? Si (...)

  • Deuxième semaine de classe - Septembre 2011

    Après un week-end de trois jours, c’est reparti pour une semaine de classe. La première journée est rude car elle est suivie d’une longue assemblée générale des enseignants (=conseil des maîtres) à laquelle je ne comprends pas grand chose. Je trouve cela rude de me sentir « à côté de la plaque » et j’avoue que ce soir là, le moral en a pris un coup.
    A part cette petite baisse de régime, tout va bien en classe. Évidement la charge de travail à fournir en ce début d’année est énorme. Je rêve même de l’école (...)

  • Le fonctionnement de l’école - Septembre 2011

    Pour cette première semaine, j’essaye de m’adapter, de comprendre les usages et de m’approprier le matériel de la classe.
    Le troisième jour, je comprends comment me servir des fiches d’appel (ne riez pas !).
    Voici en quelques mots, le fonctionnement administratif de l’école.
    Il y a deux secrétaires et une directrice à plein temps. Les secrétaires gèrent beaucoup de choses que nous avons l’habitude de gérer nous même en France (faute de personnel)
    Les secrétaires appellent les parents des enfants (...)

  • Les collations ... - Septembre 2011

    A 10 heures, les enfants sortent une collation. Nous sommes peu habitués à cela en France depuis les dernières directives de notre hiérarchie visant à lutter contre l’obésité.
    Avec les petits cela prend un temps fou, ils déballent une quantité impressionnante de choses à manger et à boire. Les enseignants sensibilisent les enfants depuis plusieurs années pour avoir des collations « santé », c’est à dire sans chips, barres chocolatées ni boissons gazeuses !!!
    Je reste perplexe quant à la place de ces (...)

  • La rentrée ! - Septembre 2011

    Après une dernière journée sans les enfants, c’est la rentrée.
    Ambiance festive dans la cour. Un comité de rentrée s’occupe de mettre en place la sono pour une musique d’ambiance et les interventions au micro de la directrice. Les 350 élèves et leurs parents cherchent leur enseignant qui porte un ballon à la couleur du cycle.
    Après quelques mots d’accueil de la directrice, on chante en cœur la chanson de l’école. On échappe au serment traditionnel de peur de faire trop long.
    Ensuite, tout se déroule (...)

  • Une journée de formation en calligraphie. - Septembre 2011

    Vendredi 26 août 2011
    Journée de formation à la méthode de calligraphie ABC Boom cursive. Ici, c’est la grande affaire : toutes les premières années (CP) sont amenées à écrire en cursive dés le début. Jusque là ils commençaient en deuxième année !!! Alors j’étais un peu déconcertée, ne voyant pas toujours les problèmes que cela pouvaient poser. Mise à part cela, ce fut très enrichissant : l’ergothérapeute avait des idées très pertinentes. Ici, il n’y a pas de cahiers du jour qui ressemblent à des œuvres d’art (...)

  • La pré-rentrée - Septembre 2011

    Mercredi 24 août 2011
    Premier contact avec les collègues. L’accueil est chaleureux mais il y a beaucoup de têtes nouvelles à découvrir dans cette grande école. On reçoit dés le premier jour un déluge d’informations. Parfois je ne sais même pas de quoi on parle (problèmes de vocabulaire : je ne connais pas certains mots ou certains mots qui me sont familiers ne sont pas employés au sens où je l’entends). Cela me donne l’impression de vivre ma première rentrée : un saut dans l’inconnu.
    Jeudi 25 août 2011 (...)

Mots-clé